Mobilisée, menacée, meurtrie : la cathédrale d’Amiens dans la Grande Guerre - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2020

Mobilisée, menacée, meurtrie : la cathédrale d’Amiens dans la Grande Guerre

(1)
1

Résumé

En retrait de la ligne de front, Amiens occupe, par sa situation géographique, une place stratégique pendant la Grande Guerre. Brièvement occupée en 1914, la ville subit ensuite d’importants bombardements, en particulier lors de l’offensive allemande du printemps 1918, qui contraint à l’évacuation de sa population. Au cœur de la cité, la cathédrale remplit, presque sans interruption pendant tout le conflit, ses fonctions d’église épiscopale et de basilique. Elle accueille des fidèles, non seulement de la région, mais aussi du monde allié en guerre, en particulier des soldats de tout l’Empire britannique, qui ont participé, entre autres, en 1916 sur la Somme. Venus chercher protection et réconfort moral à la cathédrale, ils en ont envoyé des cartes postales à leurs familles, portant son image jusqu’aux antipodes et la faisant participer ainsi à la mobilisation culturelle et religieuse.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03425371 , version 1 (10-11-2021)

Identifiants

Citer

Louise Dessaivre. Mobilisée, menacée, meurtrie : la cathédrale d’Amiens dans la Grande Guerre. Cathédrales en guerre XVIe-XXIe siècle, Presses universitaires du Septentrion, pp.137-154, 2020, ⟨10.4000/books.septentrion.87921⟩. ⟨hal-03425371⟩

Collections

U-PICARDIE CHSSC
26 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More