Cadres vides et fausses promesses Le gothique en trompe-l'oeil chez Jane Austen et George Eliot - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2019

Cadres vides et fausses promesses Le gothique en trompe-l'oeil chez Jane Austen et George Eliot

(1, 2)
1
2

Résumé

Une ombre peut en cacher une autre. À partir d'une relecture de Northanger Abbey (Jane Austen, 1818) de Jane Austen et de Daniel Deronda (George Eliot, 1876), l'article montre comment la littérature romanesque féminine du XIX e siècle a pu utiliser les sortilèges du roman macabre comme un trompe-l'oeil, un écran herméneutique provisoire dont l'installation et surtout la disparition peuvent rester inaperçus. En introduisant dans leur intrigue un thème nettement reconnaissable comme relevant de l'arsenal gothique, Austen et Eliot y installent en même temps un programme de lecture dont le déroulement, insensible parce qu'usuel, dissimule au lecteur jusqu'aux dernières pages du roman-et parfois même au-delà-la teneur réelle du propos complexe, paradoxal ou atypique tenu par leurs romans.
Fichier principal
Vignette du fichier
DUPRAT 2018 Cadres vides.pdf (376 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03425597 , version 1 (17-11-2021)

Identifiants

Citer

Anne Duprat. Cadres vides et fausses promesses Le gothique en trompe-l'oeil chez Jane Austen et George Eliot. Hénin, Emmanuelle; Thouret, Clotilde. L'ombre d'un doute : nuances et détours de l'interprétation. Mélanges en hommage à François Lecercle, Editions des archives contemporaines, 2019, 9782813003430. ⟨10.17184/eac.9782813003430⟩. ⟨hal-03425597⟩

Collections

U-PICARDIE CERCLL
6 Consultations
7 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More