Le lexique de l’amour de soi dans la poésie et les traités spirituels (seconde moitié du XVIe siècle-premier XVIIe siècle) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2019

Le lexique de l’amour de soi dans la poésie et les traités spirituels (seconde moitié du XVIe siècle-premier XVIIe siècle)

(1)
1

Résumé

À quelles conditions le détracteur de la philautie échappe-t-il à ce travers ? Au XVIe siècle, la poésie dite chrétienne à la première personne du singulier offre un dispositif littéraire qui repose sur le retour moral sur soi et la dénonciation à la première personne de l’amour de soi. Elle n’exclut ni le je ni le nom d’auteur. L’approche lexicale montre que tous deux sont cependant purgés de l’intérêt personnel à travers un combat métaphorique, dont le soubassement doctrinal et confessionnel est divers : ascétisme, humanisme dévot, anti-humanisme, mystique. Les poèmes déclinent différentes formes d’attachement : amitié pour soi, amour tempéré de soi, voire abnégation et anéantissement de soi au profit de l’amour pur pour Dieu et de Dieu. Les vers offrent une ressource lettrée et sociale, remaniée pour dire un je délesté du moi.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03508889 , version 1 (03-01-2022)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : hal-03508889 , version 1

Citer

Audrey Duru. Le lexique de l’amour de soi dans la poésie et les traités spirituels (seconde moitié du XVIe siècle-premier XVIIe siècle). Anne-Pascale Pouey-Mounou; Charles-Olivier Stiker-Métral. La « Philautie » humaniste, héritages et postérité, 117, Classiques Garnier, pp.205-224, 2019, Études et essais sur la Renaissance, 978-2-406-08835-6. ⟨hal-03508889⟩

Collections

U-PICARDIE TRAME
19 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More