Traduire la chanson, un révélateur de sa spécificité - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Vox Popular Année : 2017

Traduire la chanson, un révélateur de sa spécificité

(1)
1

Résumé

La fascination exercée de l’autre côté des Alpes par les chansons françaises d’après-guerre a poussé de nombreux italiens, cantautori ou poètes, à les traduire dans leur langue – l’italien ou leur dialecte. Choisir des exemples dans ce corpus conséquent permet de montrer qu’à travers l’exercice délicat de la traduction émergent des différences essentielles entre poésie et chanson. En effet, la contrainte est plus forte si le texte traduit est destiné à être chanté. Les accents de la musique et ceux de la langue doivent être en harmonie pour que le texte reste chantable. Dans le passage du français à l’italien, la difficulté est d’autant plus grande que l’accentuation des mots change presque systématiquement. On comparera donc les approches différentes des traducteurs-poètes, qui considèrent le texte seul, et des traducteurs-chanteurs, qui pour ne pas désolidariser texte et musique doivent parfois faire primer le son sur le sens. Cette fusion de l’écriture du texte et de la musique est au cœur de la spécificité de la musique par rapport à la poésie. Ainsi, comparer pour une même chanson des traductions de poètes et des adaptations de cantautori nous permettra de mettre en évidence cette frontière entre chanson et poésie.
Fichier principal
Vignette du fichier
Traduire la chanson, un révélateur de sa spécificité.pdf (438.14 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Dates et versions

hal-03537101 , version 1 (08-02-2022)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : hal-03537101 , version 1

Citer

Céline Pruvost. Traduire la chanson, un révélateur de sa spécificité. Vox Popular, 2017, Poésie et chanson de la France à l'Europe, 1/2, pp.168-186. ⟨hal-03537101⟩

Collections

U-PICARDIE CERCLL
24 Consultations
18 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More