Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

L’accueil de patients traumatisés : la langue maternelle, un levier thérapeutique médiatisant ?

Résumé : Les auteures montrent en quoi la langue maternelle s’inscrit dans la construction identitaire et donne le sentiment d’appartenir à un groupe. Dans l’accueil de patients traumatisés, l’usage de la langue maternelle, lieu de transmission de trauma, permet au patient d’extérioriser les émotions de manière différenciée, du fait du sentiment d’affiliation qui permet le partage des théories étiologiques et des implicites culturels. Les interprètes contribuent à cet environnement sécurisant en assurant la fonction d’informateur culturel. La langue maternelle et le recours aux interprètes agissent donc comme des leviers thérapeutiques, médiatisant le rapport du patient avec son trauma mais laissant le traducteur et le clinicien face à un trop-plein, un potentiel traumatisme vicariant qu’il faut les aider à gérer.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-u-picardie.archives-ouvertes.fr/hal-03665472
Contributeur : Louise DESSAIVRE Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 11 mai 2022 - 17:33:37
Dernière modification le : jeudi 1 septembre 2022 - 03:55:35

Identifiants

Citation

Layla Tarazi-Sahab, Mayssa’ El Husseini, Marie Rose Moro. L’accueil de patients traumatisés : la langue maternelle, un levier thérapeutique médiatisant ?. Cliniques - Paroles de praticiens en institution, ERES, 2016, 11 (1), pp.72-88. ⟨10.3917/clini.011.0072⟩. ⟨hal-03665472⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12