Les réactions des professionnels face à la « radicalisation » des jeunes. Une étude exploratoire - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence Année : 2017

Les réactions des professionnels face à la « radicalisation » des jeunes. Une étude exploratoire

, (1) , (2) , (3, 4)
1
2
3
4

Résumé

Les jeunes dits « radicalisés » ne consultent pas ou très peu dans les structures sanitaires. C’est sur le terrain et dans les structures sociales et pénitentiaires que les professionnels les rencontrent. L’objectif de cette recherche était d’étudier la manière dont les professionnels, psychologues et éducateurs étaient impactés par la « radicalisation » des adolescents et jeunes adultes. Dans le cadre d’un groupe de recherche sur l’engagement chez les jeunes, rattaché à un centre ressource en clinique transculturelle, deux éducateurs de l’Aide Sociale à l’Enfance et trois psychologues (d’institutions pénitentiaire, judiciaire et d’une maison des adolescents) ont répondu à une interview semi-structurée, visant à explorer leurs réactions contre-transférentielles (au sens où l’entend Devereux). Les entretiens ont été analysés qualitativement selon la méthode de l’Interpretative Phenomenological Analysis. De l’analyse transversale de ces entretiens ont émergé cinq grands thèmes : la « radicalisation », entre représentations subjectives et inductions médiatiques ; la mise à l’épreuve de l’identité professionnelle ; la traversée émotionnelle des professionnels ; l’institution en prise avec la « radicalisation » ; le recours au transculturel. Des différences contre-transférentielles notables émergent entre les professionnels, s’agissant notamment de la fascination et de la résonance aux problématiques personnelles. La mise à l’épreuve de l’identité professionnelle est retrouvée chez tous et discutée au regard de la dimension traumatogène des attentats.Cette étude exploratoire des réactions des professionnels face aux jeunes « radicalisés » a permis de penser les pistes pour une recherche à plus grande échelle. Il semble que des dispositifs de supervision soient nécessaires pour permettre aux professionnels d’élaborer leurs réactions contre-transférentielles.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03665484 , version 1 (11-05-2022)

Identifiants

Citer

M. Ludot, Mayssa’ El Husseini, R. Radjack, M.R. Moro. Les réactions des professionnels face à la « radicalisation » des jeunes. Une étude exploratoire. Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence, 2017, 65 (3), pp.155-163. ⟨10.1016/j.neurenf.2017.02.004⟩. ⟨hal-03665484⟩
13 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More