Compte rendu de Sophie-Valentine Borloz, « Les femmes qui se parfument doivent être admirées de loin ». Les odeurs féminines dans Nana de Zola, Notre cœur de Maupassant et L’Ève future de Villiers de l’Isle-Adam, Postface de Marta Caraion (Lausanne, Éditions Archipel, vol. 22, 2015), Revue d’Histoire Littéraire de la France, n°2, juin 2017, p. 470-472 - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Autre Publication Scientifique Revue d'histoire littéraire de la France Année : 2017

Compte rendu de Sophie-Valentine Borloz, « Les femmes qui se parfument doivent être admirées de loin ». Les odeurs féminines dans Nana de Zola, Notre cœur de Maupassant et L’Ève future de Villiers de l’Isle-Adam, Postface de Marta Caraion (Lausanne, Éditions Archipel, vol. 22, 2015), Revue d’Histoire Littéraire de la France, n°2, juin 2017, p. 470-472

(1)
1
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03708293 , version 1 (29-06-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03708293 , version 1

Citer

Noëlle Benhamou. Compte rendu de Sophie-Valentine Borloz, « Les femmes qui se parfument doivent être admirées de loin ». Les odeurs féminines dans Nana de Zola, Notre cœur de Maupassant et L’Ève future de Villiers de l’Isle-Adam, Postface de Marta Caraion (Lausanne, Éditions Archipel, vol. 22, 2015), Revue d’Histoire Littéraire de la France, n°2, juin 2017, p. 470-472. 2017. ⟨hal-03708293⟩

Collections

U-PICARDIE CERCLL
5 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More