Leurres et malheurs de la description chez Jules Verne ou l’impossible légitimation des Voyages extraordinaires - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2016

Leurres et malheurs de la description chez Jules Verne ou l’impossible légitimation des Voyages extraordinaires

(1)
1

Résumé

Aspirant à entrer en littérature par la description, Verne est repoussé dans ses marges par cette même description, emportée par le réalisme dans une mue scientifique. Cette ironie se double d’un paradoxe : pressentie comme agent de littérarité, la description est cependant pour Verne le lieu privilégié des emprunts. Entre sublime et pédagogie, entre création et reproduction, la description témoigne des paradoxes de l’écriture des Voyages extraordinaires.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03758549 , version 1 (23-08-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03758549 , version 1

Citer

Marie-Françoise Melmoux-Montaubin. Leurres et malheurs de la description chez Jules Verne ou l’impossible légitimation des Voyages extraordinaires. Alice de Georges. Poétiques du descriptif dans le roman français du xixe siècle, Classiques Garnier, pp.197-209, 2016, Poétiques du descriptif, 978-2-8124-5083-9. ⟨hal-03758549⟩

Collections

U-PICARDIE CERCLL
8 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More