Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Chapitre d'ouvrage

Diversité et patrimoine culturels: Réflexions autour de la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial

Résumé : Si en 1945, il était évident pour les États membres de l’UNESCO que la culture fasse l’objet d’une coopération interétatique, il n’a jamais été simple, pour eux, d’adopter une définition commune de la culture. L’étude de la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial de 1972 s’inscrit dans cette réflexion et en révèle les enjeux. En effet, cet instrument a d’abord consacré une définition de la culture largement répandue sur le continent européen. Cette définition n’étant pas acceptée par les nouveaux États parties à la Convention, le système de 1972 a dû s’ouvrir à une conception plus large de la culture, mieux à même de protéger la diversité culturelle. La capacité d’adaptation du système de la Convention, ainsi que sa réussite quant à l’instauration d’une protection effective du patrimoine concerné, a influencé la politique culturelle des États tant au sein de l’UNESCO qu’en dehors. Pour autant, le système de 1972 n’est pas parvenu à répondre de manière satisfaisante à l’exigence croissante de protection de la diversité culturelle. Sa place de modèle est, dès lors, remise en question.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-u-picardie.archives-ouvertes.fr/hal-03812409
Contributeur : Louise DESSAIVRE Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 12 octobre 2022 - 16:20:28
Dernière modification le : jeudi 13 octobre 2022 - 03:13:21

Identifiants

Collections

Citation

Claire Sainte-Beuve. Diversité et patrimoine culturels: Réflexions autour de la mise en œuvre de la Convention du patrimoine mondial. Cultural Heritage and International Law, Springer International Publishing, pp.129-159, 2018, ⟨10.1007/978-3-319-78789-3_7⟩. ⟨hal-03812409⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0