Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Article dans une revue

Les commissions de l’enseignement privé sous contrat depuis 1959

Résumé : Afin de bien comprendre les particularités des commissions de l’enseignement privé, un rappel de l’organisation interne des établissements est nécessaire, notamment l’inexistence d’une organisation par corps comme dans l’enseignement public. Avant la loi Debré, des représentants des établissements privés siégeaient, de façon très minoritaire, dans certaines instances de concertation de l’enseignement public. Le vote de la loi Debré change profondément la donne. Des commissions mixtes (avec des représentants de l’enseignement public et de l’enseignement privé) sont créées, qui disposent d’un rôle consultatif (et non d’un pouvoir décisionnaire). Elles classent les maîtres, proposent des promotions ou au contraire la résiliation du contrat. Progressivement, elles participent aussi à l’établissement des listes d’aptitude et à la nomination des enseignants. C’est en 2013 que les commissions mixtes deviennent paritaires et qu’est créé, au niveau national, un comité consultatif ministériel des maîtres. On soulignera que depuis 1959, s’est produite une fragmentation des organisations syndicales siégeant dans ces commissions. Toutefois, les trois organisations dominantes sont demeurées les mêmes.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-u-picardie.archives-ouvertes.fr/hal-03832269
Contributeur : Anne GODET Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 27 octobre 2022 - 15:23:08
Dernière modification le : vendredi 28 octobre 2022 - 03:08:33

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Bruno Poucet. Les commissions de l’enseignement privé sous contrat depuis 1959. Histoire de l’éducation , 2016, 146, pp.29-49. ⟨10.4000/histoire-education.3221⟩. ⟨hal-03832269⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0