Le style mêlé dans les Histoires tragiques de la fin du XVIe siècle (Boaistuau, Poissenot, Habanc, Belleforest) - Université de Picardie Jules Verne Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2017

Le style mêlé dans les Histoires tragiques de la fin du XVIe siècle (Boaistuau, Poissenot, Habanc, Belleforest)

Résumé

On sait que le style mêlé marque profondément l’écriture de la Renaissance. La séparation des trois styles, élevé, moyen et bas, a été subvertie à la fois par la nécessité « de mélanger les trois genres » (Cicéron) et par l’institution d’une polarité entre ce qui relève du sacré et du public, et ce qui appartient au domaine du privé et du profane. Cet article, au travers de plusieurs exemples, montre que ce genre qui s’élabore invente une littérature de la vie privée, retirée loin de la ville et de la cour.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03835158 , version 1 (31-10-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03835158 , version 1

Citer

Bénédicte Boudou. Le style mêlé dans les Histoires tragiques de la fin du XVIe siècle (Boaistuau, Poissenot, Habanc, Belleforest). L’invention de la vie privée et le modèle d’Horace, Classiques Garnier, pp.227-242, 2017, 978-2-406-05913-4. ⟨hal-03835158⟩

Collections

U-PICARDIE TRAME
10 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More