Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Chapitre d'ouvrage

La fabrique de la valeur dans les narrations françaises contemporaines. Le cas de Pierre Michon, Annie Ernaux, Pierre Bergounioux et François Bon

Résumé : La production littéraire contemporaine suscite de nombreux débats axiologiques. Une partie des critiques se refusent à prononcer explicitement un jugement esthétique sur la qualité des œuvres. Une autre partie fustige régulièrement la littérature contemporaine pour son indigence esthétique, la pauvreté de son horizon politique et son repli formaliste. Mais qu’en est-il de la valeur pour les écrivains eux-mêmes ? Cet article montre comment la question de la valeur constitue, pour des auteurs comme Michon, Ernaux, Bergounioux et Bon, un enjeu esthétique, politique et sociologique majeur. Héritiers de la modernité, les écrivains contemporains fondent la valeur littéraire de leurs œuvres en scénarisant l’originalité de leur démarche esthétique et la marginalité de leur positionnement idéologique et sociologique.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-u-picardie.archives-ouvertes.fr/hal-03835997
Contributeur : Louise DESSAIVRE Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mardi 1 novembre 2022 - 16:22:53
Dernière modification le : mercredi 2 novembre 2022 - 03:06:34

Identifiants

  • HAL Id : hal-03835997, version 1

Collections

Citation

Aurélie Adler. La fabrique de la valeur dans les narrations françaises contemporaines. Le cas de Pierre Michon, Annie Ernaux, Pierre Bergounioux et François Bon. Patrick Voisin (dir.). La Valeur de l’œuvre littéraire, entre pôle artistique et pôle esthétique, Classiques Garnier, pp.417-433, 2012, Rencontres. ⟨hal-03835997⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0