Cell therapy for stroke: From myth to reality - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Revue Neurologique Année : 2013

Cell therapy for stroke: From myth to reality

La thérapie cellulaire de l’accident vasculaire cérébral ischémique : du mythe à la réalité

, (1) , , , ,
1
L. Pellegrini
  • Fonction : Auteur
B. Guillet
  • Fonction : Auteur
L. Velly
  • Fonction : Auteur
N. Bruder
  • Fonction : Auteur
P. Pisano
  • Fonction : Auteur

Résumé

Introduction Stroke is one of the leading causes of death and disability worldwide. Intravenous recombinant tissue plasminogen activator is the only available therapy for acute ischemic stroke, but its use is limited by a narrow therapeutic window and cannot stimulate endogenous repair and regeneration of damaged brain tissue. Stem cell-based approaches hold much promise as potential novel treatments to restore neurological function after stroke. State of the art In this review, we summarize data from preclinical and clinical studies to investigate the potential application of stem cell therapies for treatment of stroke. Stem cells have been proposed as a potential source of new cells to replace those lost due to central nervous system injury, as well as a source of trophic molecules to minimize damage and promote recovery. Various stem cells from multiple sources can generate neural cells that survive and form synaptic connections after transplantation in the stroke-injured brain. Stem cells also exhibit neurorevitalizing properties that may ameliorate neurological deficits through stimulation of neurogenesis, angiogenesis and inhibition of inflammation. Perspectives/Conclusion Performed in stroke, cell therapy would decrease brain damage and reduce functional deficits. After the damage has been done, it would still improve neurological functions by activating endogenous repair. Nevertheless, many questions raised by experimental studies particularly related to long-term safety and technical details of cell preparation and administration must be resolved before wider clinical use.
Introduction La prise en charge de l’accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique représente un enjeu thérapeutique majeur du fait de sa fréquence et de sa sévérité. La thrombolyse demeure le seul traitement disponible à ce jour pour limiter l’étendue de l’ischémie cérébrale mais comporte de nombreuses limites. La recherche actuelle porte ses espoirs sur les thérapeutiques pouvant stimuler la réparation endogène et la régénération du tissu cérébral endommagé. La thérapie cellulaire représenterait notamment une approche thérapeutique majeure de neurorestauration. État des connaissances Les conséquences de l’ischémie cérébrale sont complexes et impliquent de multiples processus physiopathologiques conduisant à l’altération des fonctions neurologiques dépendantes des territoires lésés. En décrivant les principaux processus endogènes de neurorestauration après ischémie cérébrale, cette revue a pour but de présenter l’intérêt des cellules souches (CS) et leurs dérivées utilisées comme agents thérapeutiques en détaillant les principaux résultats précliniques et cliniques obtenus dans l’AVC ischémique. Perspectives/Conclusion Réalisée précocement, la thérapie cellulaire permettrait d’observer une diminution des lésions cérébrales et une réduction des déficits fonctionnels. Lorsque les lésions cérébrales sont constituées, elle permettrait encore d’espérer une amélioration fonctionnelle en activant les processus endogènes de réparation, en s’intégrant dans les réseaux préexistant ou en stimulant leurs extensions. Néanmoins, de nombreuses questions soulevées par les études expérimentales, en particulier, liées à la tolérance à long terme et aux modalités techniques de préparation et d’administration, devront être résolues avant une utilisation clinique.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03891811 , version 1 (09-12-2022)

Identifiants

Citer

L. Pellegrini, Y. Bennis, B. Guillet, L. Velly, N. Bruder, et al.. La thérapie cellulaire de l’accident vasculaire cérébral ischémique : du mythe à la réalité. Revue Neurologique, 2013, 169 (4), pp.291-306. ⟨10.1016/j.neurol.2012.08.009⟩. ⟨hal-03891811⟩

Collections

U-PICARDIE MP3CV
0 Consultations
0 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More