Intuition and space in Bergson's philosophy - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Thèse Année : 2001

Intuition and space in Bergson's philosophy

Intuition et espace chez Bergson

(1, 2)
1
2

Résumé

In Time and Free Will: An essay on the Immediate Data of Consciousness, Bergson considers that the issue of the reality of space is not worth looking into and seems satisfied with conceiving the ideality of space in the way Kant does. What matters most, to his mind, is rectifying our erroneous conception of time and referring us to the experience of our own duration. In Matter and Memory, then in Creative Evolution, the definition of space is made more specific. Bergson's texts increasingly tackle the notion of space and such neighbouring notions as spacialisation. The conceptual consolidation of his discourse on space nevertheless seems not a little paradoxical. What is the point of establishing the ideality of space if by dint alone of experiencing pure duration the issue of space proves irrelevant? It all clears up when once Bergson's notion of intuition has been delved into. The notion is a challenge to every classical notion of intuition. It clearly is not intellectual intuition. With Bergson every kind of intuition is unique, for it is produced by a unique person - furthermore it is the consistently fresh intuition of a consistently fresh duration. Every intuition links up with its own duration, which is both unique and irreversible. It then all looks as if the heterogeneousness of duration precluded any univocal conception of time. Thus, in order to keep away from the pluralism of intuitions, Bergson, whose approach is a rationalistic one, has to lay down as a principle that intuitions are univocal. Such a principle of univocation can be traced back to the concept of space. Experiencing that time is heterogeneous cannot easily be made known to others. Yet bringing about rational agreement on the ideality of space is the first step to rendering intuition communicable.
Dans l'essai sur les données immédiates de la conscience, Bergson considère qu'il est inutile de s'arrêter à la question de la réalité de l'espace. Il parait se contenter d'une conception kantienne de l'idéalité de l'espace. Le plus important, à ses yeux, est de rectifier notre conception erronée du temps et de nous renvoyer à l'expérience de notre durée. Des matière et mémoire, puis dans l'évolution créatrice, la définition de l'espace est précisée puis fondée. De plus en plus de textes traitent de la notion d'espace ou de notions voisines, comme celle de spatialisation. Or, ce renforcement conceptuel du discours sur l'espace semble paradoxal. A quoi bon prouver l'idéalité de l'espace s'il suffit d'éprouver la durée pure pour s'apercevoir que la question de l'espace n'est qu'un faux problème ? Tout s'explique si l'on consent à approfondir la notion bergsonienne d'intuition. Cette notion défie tous les modèles classiques de l'intuition. Elle n'est évidemment pas l'intuition intellectuelle. Chez Bergson, toute-intuition est singulière non seulement parce qu'elle est l'intuition d'un sujet singulier mais surtout parce qu'elle est l'intuition toujours nouvelle d'une durée toujours nouvelle. Toute intuition a une durée propre, ou pour mieux dire, est une durée unique et irréversible. Tout se passe alors comme si l'hétérogénéité de la durée interdisait une conception univoque du temps. Ainsi, pour pallier le risque d'un pluralisme des intuitions, Bergson, qui s'inscrit dans une perspective rationaliste, doit fournir un principe d'univocité des intuitions. Ce principe d'univocité, c'est le concept d'espace. Ce qui est difficilement communicable, c'est l'expérience d'un temps hétérogène. Mais accorder rationnellement les esprits sur l'idéalité de l'espace, c'est déjà commencer à rendre communicables les intuitions.
Fichier non déposé

Dates et versions

tel-03348513 , version 1 (19-09-2021)

Identifiants

  • HAL Id : tel-03348513 , version 1

Citer

Alain Panero. Intuition et espace chez Bergson : Le concept d’espace comme principe d’univocité des intuitions. Philosophie. Paris IV Sorbonne, 2001. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03348513⟩

Collections

U-PICARDIE CAREF
75 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More