Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Article dans une revue

Ruptures langagières et désenchantement dans la poésie « novísima »

Résumé : L'irruption de la génération « novísima » dans la société littéraire espagnole des années soixante-dix provoqua des réactions très critiques face à cette nouvelle poésie. Le trait principal qui distingue cette troisième génération de l'après-guerre est, sans aucun doute, l'extrême importance accordée à la matière langagière. Outre la fonction poétique du langage, la génération « novísima » renonce catégoriquement à assumer une quelconque fonction sociale qui aurait le pouvoir de changer la société espagnole à la fin de la dictature franquiste. À partir de l'axe « Langages et générations », on abordera donc l'utilisation de la matière langagière comme réalité autonome détachée des idéologies, résultat de la généralisation de l'attitude camp ainsi que la conception du poème comme refuge illusoire ce qui entraîna le désenchantement et le nihilisme.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-u-picardie.archives-ouvertes.fr/hal-03494143
Contributeur : Francisco Aroca Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 20 octobre 2022 - 17:28:49
Dernière modification le : samedi 22 octobre 2022 - 03:20:16

Fichier

AROCA Ruptures langag!ères 20...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-03494143, version 1

Collections

Citation

Francisco Aroca Iniesta. Ruptures langagières et désenchantement dans la poésie « novísima ». HispanismeS, 2016, XXXVIIe Congrès des Hispanistes Français à Bordeaux, 8. ⟨hal-03494143⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0

Téléchargements de fichiers

0