Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

“La mujer es una queja sin sonido”. El eterno femenino en la obra de Pablo Montoya

Résumé : Dans la vaste oeuvre littéraire de Pablo Montoya, la femme est loin de constituer un personnage secondaire, même si elle est perçue comme ‘irreprésentable’. La mère et les soeurs sont les figures les plus présentes: ce sont des êtres toujours constants, observés par des hommes qui ne parviennent pas à les comprendre. La mère est l’origine et la stabilité; sa mort implique le début de l’érosion des structures sociales. D’autres sont des vagues souvenirs; la femme et les révolutions sont des causes perdues. La femme n’est pas une Lilith revendicatrice, mais une Eve docile qui se sacrifie au bénéfice d’autrui. Si l’homme incarne l’action, la femme est plutôt centrée sur une stratégie accommodante et de sacrifice.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-u-picardie.archives-ouvertes.fr/hal-03504632
Contributeur : Ernesto Mächler Tobar Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 29 décembre 2021 - 14:40:44
Dernière modification le : samedi 8 janvier 2022 - 03:27:34

Fichier

14. Mujeres y queja.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Ernesto Mächler Tobar. “La mujer es una queja sin sonido”. El eterno femenino en la obra de Pablo Montoya. Estudios de literatura colombiana, Universidad de Antioquia, 2017, Homenaje a Pablo Montoya, pp.15-31. ⟨10.17533/udea.elc.n41a01⟩. ⟨hal-03504632⟩

Partager

Métriques

Les métriques sont temporairement indisponibles