La répression de « l’intelligence avec l’ennemi » après la Première Guerre mondiale : le cas ardennais - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2022

La répression de « l’intelligence avec l’ennemi » après la Première Guerre mondiale : le cas ardennais

(1)
1

Résumé

Dans la partie du territoire antérieurement occupé, on observe, dès la libération, une volonté de châtier ceux qui ont, d’une façon ou d’une autre, collaboré avec les Allemands. Après une courte période marquée par des violences populaires, c’est la justice, militaire puis civile, qui s’empare des cas de ceux accusés d’intelligence ou de correspondance avec l’ennemi. Cette épuration est assez mal connue et est souvent ignorée des historiens travaillant sur l’épuration après la Seconde Guerre mondiale, qui n’y font pas référence. Les sources sont pourtant nombreuses.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03676493 , version 1 (24-05-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03676493 , version 1

Citer

Philippe Nivet. La répression de « l’intelligence avec l’ennemi » après la Première Guerre mondiale : le cas ardennais. Nicolas Charles; Stéphane Tison. Reconstruction(s) 1918-… : Les Ardennes après l’occupation allemande, Presses universitaires du Septentrion, http://books.openedition.org/septentrion/130934, 2022, 9782757437032. ⟨hal-03676493⟩

Collections

U-PICARDIE CHSSC
13 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More