Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

« Penser en durée » : Fontenelle pour éclairer Bergson

Résumé : Le dualisme de Matière et mémoire, qui institue une différence de nature entre la matière et l’esprit, sans pour autant conclure à l’éternité de l’esprit et à la survie de l’âme, demeure difficile à penser. Nous montrons ici que le sophisme de l’éphémère de Fontenelle, qui vaut comme une sorte de modèle, ou plutôt d’anti-modèle, nous aide à clarifier le spiritualisme totalement original de Bergson. Précurseur improbable et méconnu d’une pensée en durée, Fontenelle, le premier, nous permet de nous figurer une synchronisation des durées irréductible à une synchronisation des vitesses, l'enjeu pour lui étant de nous suggérer que prisonniers d'"effets de durée" qui sont à la durée ce que les effets de perspective sont à l'espace, nous ne sommes pas si aisément éternels.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-u-picardie.archives-ouvertes.fr/hal-03783454
Contributeur : Louise DESSAIVRE Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 22 septembre 2022 - 11:03:40
Dernière modification le : samedi 24 septembre 2022 - 17:07:56

Identifiants

Collections

Citation

Alain Panero. « Penser en durée » : Fontenelle pour éclairer Bergson. Revue philosophique de la France et de l'étranger, Presses Universitaires de France, 2022, 147 (3), pp.303-321. ⟨10.3917/rphi.223.0303⟩. ⟨hal-03783454⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0