Getting red in the chicks - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Hdr Année : 2013

Getting red in the chicks

LE ROUGE AUX JOUES

(1)
1

Résumé

Analysant sociologiquement les trajectoires sociales, les stratégies et productions littéraires, mais aussi les témoignages recueillis en entretien d’écrivaines (franco)maghrébines qui écrivent sur l’intime, et plus particulièrement sur les questions de virginité des filles, de sexualité et de rapports de genre en Afrique du nord, et développant de nouvelles réflexions méthodologiques sur les enjeux des usages de matériaux littéraires en sociologie, ce mémoire de recherche inédit produit dans le cadre d'une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en Sociologie et en Etudes politiques, intitulé Le Rouge aux joues – Virginité, interdits sexuels et rapports de genre au Maghreb – Une étude d’œuvres et de témoignages d’écrivaines (franco-)algériennes et (franco-)marocaines (ce travail a été publié sous le même titre en 2013 à Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, coll. « Littératures postcoloniales – Long-courriers », sous-coll. « Essais », 333 pp.), montre en quoi la virginité féminine persiste à constituer à la fois un enjeu majeur d’honneur masculin et familial, un capital symbolique spécifique, parfois unique, détenu par un clan et mobilisé dans le cadre des transactions matrimoniales – il s’échange contre la dot –, mais demeure aussi la clef de voûte de la construction du féminin au Maghreb. La virginité donne ainsi lieu à des processus de socialisation précoce, souvent allusive, dans lesquels les aînées, et notamment les mères, tiennent une place cruciale. La transmission de l’interdit passe par des rites de clôture symbolique de l’hymen, des vérifications et certificats de virginité, la représentation commune de la nuit de noces comme « viol sacrificiel », des « crimes d’honneur » à l’encontre de celles qui ne sont pas considérées comme vierges, thèmes tous repris dans cette littérature. La « décennie noire » en Algérie, et sa traduction littéraire, la littérature dite « d’urgence », constitue une configuration particulière, qui a des conséquences sur le métier d’écrivain (l’exil, mais aussi les négociations avec les éditeurs français qui attendent des œuvres « sensationnalistes », mettant en scène les violences – de genre – de la guerre civile, ou dont l’écriture serait plus « féminine » et/ou orientaliste), et sur les femmes vierges elles-mêmes, avec la pratique des « mariages de jouissance » pendant la guerre civile, décrits et dénoncés dans de nombreux récits. Toutefois, des résistances timides – et ambivalentes – des femmes au contrôle des corps apparaissent au Maghreb (sexualité hors mariage, réfections chirurgicales des hymens), dont se font également écho les écrivaines, dans un contexte d’évolutions socioculturelles relatives (progression de la scolarisation et du travail des femmes, élévation de l’âge légal et moyen au mariage…).
This dissertation, produced as part of a "Habilitation à Diriger des Recherches" (HDR) in Sociology and Political Studies, entitled Le Rouge aux joues - Virginité, interdits sexuels et rapports de genre au Maghreb - Une étude d'œuvres et de témoignages d'écrivaines (franco-)algériennes et (franco-)marocaines (this work was published under the same title in 2013 in Saint-Étienne, Publications de l'Université de Saint-Étienne, coll. "Littératures postcoloniales - Long-courriers", sub-coll. "Essais", 333 pp.), sociologically analyses the social trajectories, literary strategies and productions, as well as the testimonies collected in interviews of (Franco-)Maghrebi women writers who write about intimacy, and more particularly on the issues of girls' virginity, sexuality and gender relations in North Africa. It develops new methodological reflections on the issues at stake in the use of literary materials in sociology. It shows how female virginity persists in constituting both a major stake in male and family honour and a specific (sometimes unique) symbolic capital held by a clan and mobilised within matrimonial transactions - it is exchanged for the dowry -, and also remains the keystone of the construction of the feminine in the Maghreb. Virginity thus gives rise to processes of early socialisation, often allusive, in which older women, and in particular mothers, play a crucial role. The transmission of the prohibition involves rites of symbolic closure of the hymen, verifications and certificates of virginity, the common representation of the wedding night as a 'sacrificial rape', and 'honour killings' against those who are not considered virgins. All these themes are taken up in French-speaking (Franco-)Algerian and (Franco-)Moroccan women writers' literature. The "black decade" in Algeria, and its literary translation, the so-called "emergency literature", constitutes a particular configuration, which has consequences on the writer's profession (exile, but also negotiations with French publishers who expect "sensationalist" works, featuring the - gender - violence of the civil war, or whose writing would be more "feminine" and/or orientalist), and on virgin women themselves, with the practice of "marriages of enjoyment" during the civil war, described and denounced in numerous literary works. However, women's timid - and ambivalent - resistances to the control of their bodies appear in the Maghreb (sexuality outside marriage, surgical repair of hymens), which are also echoed by women writers, in a context of relative socio-cultural change (increased schooling and work for women, rise in the legal and average age for marriage, etc.).
Fichier principal
Vignette du fichier
Le Rouge aux joues Manuscrit HDR Isabelle Charpentier.pdf (2.76 Mo) Télécharger le fichier

Dates et versions

tel-03680851 , version 1 (31-05-2022)

Licence

Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification - CC BY 4.0

Identifiants

  • HAL Id : tel-03680851 , version 1

Citer

Isabelle Charpentier. LE ROUGE AUX JOUES : Virginité, interdits sexuels et rapports de genre au Maghreb - Une étude d'oeuvres et de témoignages d'écrivaines (franco-)algériennes et (franco-)marocaines d'expression française. Sociologie. Ecole des Hautes Etudes En Sciences Sociales Paris, 2013. ⟨tel-03680851⟩
23 Consultations
404 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More