Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Article dans une revue

Libéralisme en terre hostile : le cas bulgare

Résumé : De l’indépendance en 1878 à la seconde guerre mondiale, la Bulgarie sent la pressante nécessité de moderniser son économie, ses institutions et son système politique. Les idées libérales y ont connu des fortunes diverses, avec toutefois un rôle de premier plan dans le paysage intellectuel, et ont influencé les élites et la formation de la politique économique. Ces idées viennent de France, d’Autriche-Hongrie, mais aussi de Russie et d’Allemagne. On distingue deux périodes où les idées libérales ont joué un rôle déterminant. La première, de l’indépendance aux guerres balkaniques (1878-1912), couvre le rétablissement et la construction de l’État bulgare moderne. Les idées françaises sont l’outil majeur qui structure les idées économiques. Dans l’entre-deux-guerres (1919-1939) se manifeste l’influence forte de l’école autrichienne, qui acquiert une solide position dans les chaires d’économie des universités bulgares. Ce processus est amplifié par l’activité de Bulgares et d’émigrés russes qui ont étudié auprès de Carl Menger et de Peter Struve, ou sous leur influence.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-u-picardie.archives-ouvertes.fr/hal-03830710
Contributeur : Louise DESSAIVRE Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 26 octobre 2022 - 14:59:22
Dernière modification le : jeudi 27 octobre 2022 - 03:11:00

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Momtchil Karpouzanov, Nikolay Nenovsky, Pencho Penchev. Libéralisme en terre hostile : le cas bulgare. Austriaca, 2020, 90, pp.109-127. ⟨10.4000/austriaca.1252⟩. ⟨hal-03830710⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0